Guide des restaurants de la Presqu’île de Guérande, La Baule, Pornichet, Piriac, Saint-Nazaire
Disponible sur App StoreDisponible sur Google Play

Découvrez les meilleurs restaurants de la presqu'île de Guérande, La Baule, Pornichet, Saint-Nazaire, Piriac...

 

Le miel - Les produits du terroir de la presqu'île de Guérande


La presqu’île de Guérande produit ses propres miels, entièrement naturels et récoltés avec un savoir-faire ancestral. Apprécié des enfants comme des fins gourmets, cet aliment voluptueux s’intègre facilement à de multiples recettes. Souvent à la carte des restaurants, il navigue avec bonheur du sucré au salé…

Miel de Brière



Même si les abeilles se font rares et que leur espérance de vie se raccourcit, des apiculteurs passionnés continuent d’œuvrer patiemment pour produire le miel que nous consommons. A Herbignac, l’artisan apiculteur Alain Rey1 utilise une méthode traditionnelle et entièrement manuelle afin d’obtenir un miel parfumé et authentique, bien loin des productions industrielles dénuées de goût. La majeure partie de sa production est d’ailleurs livrée aux grands chefs de la région. A leur demande, il compose aussi des miels spéciaux, à la noix de tonka par exemple. Selon leur inspiration, le miel se pare souvent d’arômes inattendus… Fleur de sel ou truffe pour Eric Guérin, chef étoilé du restaurant La Mare aux Oiseaux. Au Safran pour la carte gastronomique du Domaine de la Bretesche à Missillac. Au cacao pour le maître chocolatier Dousset de Guérande...

Mais, désormais, le miel ne se cultive plus uniquement à la campagne et le miel urbain a, paraît-il, tout autant de vertus que sa version rurale. Installées en mai 2012, les six ruches du toit de l’Hôtel du Département de Loire-Atlantique ont ainsi permis de récolter 60 kilos de miel mi-septembre, soit quatre mois plus tard.

Des vertus naturelles



Son goût et sa couleur varient sensiblement selon les variétés de fleurs butinées. Liquide et couleur or clair quand il est d’acacia, il devient brun-roux et sirupeux quand il naît près de la bruyère… Moins calorique que le sucre, le miel n’en reste pas moins très riche en énergie puisque composé à 80 % de glucides. Source d’antioxydants, principalement des flavonoïdes, il est également réputé pour ses propriétés antibactériennes et cicatrisantes. C’est pourquoi nos grands-mères l’utilisaient avec prédilection pour soigner certains de nos petits maux, la toux et le mal de gorge notamment.

Pour dispenser tous ses bienfaits, le miel se consomme idéalement nature, sans être chauffé. Consommé par gourmandise, il peut bien sûr être utilisé dans de nombreuses recettes et remplacer le sucre dans la quasi-totalité des préparations alimentaires. Les amateurs de cuisine créative n’hésiteront pas à tenter des compositions audacieuses : mêlé à une sauce soja pour accommoder des légumes sautés, dans une salade de radis, d’épinards frais et de carottes ou encore pour laquer des pavés de saumon saupoudrés de sésame…



1 Les ruchers du Pays Blanc
3, rue de l’Océan à Herbignac