Guide des restaurants de la Presqu’île de Guérande, La Baule, Pornichet, Piriac, Saint-Nazaire
Disponible sur App StoreDisponible sur Google Play

Découvrez les meilleurs restaurants de la presqu'île de Guérande, La Baule, Pornichet, Saint-Nazaire, Piriac...

 

La sardine - Les produits du terroir de la presqu'île de Guérande


Dans la catégorie des poissons gras, elle ne manque pas d’atouts. Pleine de qualités nutritionnelles, dotée d’une chair ferme et goûteuse, la sardine est l’un des mets incontournablesdes repas d’été. Cuite au barbecue, elle accompagne à merveille des légumes de saison grillés.

Ses atouts



Bourrée de vitamines D,B6 et B3, la sardine est également riche en acides gras oméga-3, réputés pour favoriser le bon cholestérol et protéger le système cardio-vasculaire.

Avec sa teneur en minéraux, notammenten calcium et en phosphore, elle contribue aussi à la bonne santé de nos os. A consommer donc sans hésiter au moins deux fois par semaine, dès le début de la saison ! En primeur, on déguste la sardine dès le mois de juillet, sachant que ses mois de prédilection demeurent tout de même août et septembre.

On consomme couramment plusieurs variétés de sardines.

A commencer par la plus petite, pêchée en Méditerranée, qui se consomme entière, grilléede préférence. Sa botte secrète ?

Elle contient très peu de matière grasse. Pour le barbecue, on privilégie généralement celle de la côte atlantique, dite« la grosse de Bretagne », qui mesure jusqu’à 25 centimètres.

Et en conserve ?



Dès le XIXe, la Bretagne s’est fait une spécialité de la fameuse sardine à l’huile.Dans lestraditionnelles conserveries bretonnes, la sardine est débarrassée,encore fraîche, de sa tête et de ses viscères puis aussitôt mise en conserve. En version haut de gamme, elle est préparée à l'huile d'olive vierge. Parfois millésimée, elle est conservée plusieurs années par les gourmets qui attendent de la voir se bonifier avec le temps.

Selon différentes recettes, elle est marinée avec du citron, de la sauce tomate, du vinaigreou de la moutarde. Souvent consommée en hors-d’œuvre, elle s’invite parfoisà l’apéritif, sur des toasts, en rillettes ou nature avec un peu de beurre.